Réunion technique de cadrage methodologique avec le cabinet IBT

 

 

              L’Etat béninois à travers le Programme d’Actions du Gouvernement (Pilier 3 et Action 7), a identifié les actions de reboisement à conduire en vue de la conservation des ressources naturelles. La politique actuelle de l’Etat est donc d’augmenter significativement le potentiel national en bois d’œuvre par des plantations domaniales, communales et par la création d’incitation pour l’aménagement de plantations privées de bois d’œuvre.

Cette vision vient renforcer celle de l’Office National du Bois (ONAB) rendue opérationnelle depuis 2011 par la mise en œuvre d’un programme de reboisement intensif et de conservation des ressources naturelles dans les forêts classées en proie à la destruction due aux actions anthropiques.

Toutefois, les charges récurrentes liées à l’aménagement des anciennes plantations (15.000 ha), des reliques forestières des noyaux centraux (12.000 ha) et des nouvelles plantations (3.700 ha), deviennent de plus en plus importantes de sorte que les recettes nettes obtenues après la vente des 50.000 m3 en moyenne de bois annuellement exploités n’arrivent plus à couvrir les charges de fonctionnement et d’aménagement.

Par ailleurs, les superficies productives à reboiser dans la forêt classée de Dogo-Kétou (environ 10.000ha) et les travaux d’aménagement et de protection des noyaux de forêts naturelles à Bassila, Pénéssoulou et Dogo-Kétou (20.000 ha environ) nécessitent encore des investissements très importants que l’ONAB ne peut assurer sur fonds propres.

C’est ce qui justifie la nécessité de recourir à d’autres sources de financement. Pour y parvenir, l’élaboration d’un projet de reboisement à soumettre aux partenaires techniques et financiers est apparue nécessaire.

Pour atteindre cet objectif, l’ONAB a lancé un avis d’appel d’offres pour le recrutement d’un prestataire. Ainsi, à l’issu du processus, le Bureau d’Etudes International Building and Trade (IBT) a été retenu pour la rédaction du projet.

C’est dans le cadre de la mission d’élaboration dudit projet au profit de l’Office National du Bois (ONAB) que s’est tenue le jeudi 13 septembre 2018 à la salle de conférence de la Direction Technique à Bohicon, une réunion technique de cadrage méthodologique entre le Bureau d’Etudes IBT et des responsables de l’ONAB à divers niveau. La séance vise essentiellement à présenter aux participants la méthodologie basée sur une approche participative dans l’élaboration du projet de reboisement au profit de l’Office.

La présentation du Bureau d’Etude s’articule autour de deux points:

      1- Compréhension du contexte, des objectifs et des résultats attendus de l’étude ;

Cette phase consistera essentiellement à :

  • Réaliser les études thématiques ;
  • Réaliser l’étude de faisabilité ;
  • Réaliser l’étude d’impact environnemental et social ;
  • Rédiger le document de projet.

     2- Méthodologie pour exécuter les tâches : Outils et approches techniques de mise en œuvre de l’étude.

Cette étape donne des explications approfondies sur la réalisation de la mission qui se déroulera en trois (3) phases, et donne suffisamment de détails pour apprécier la nature et la qualité de la proposition descriptive des activités.

  • Phase 1: Phase de démarrage ;
  • Phase 2: Phase de réalisation des études thématiques : Collecte et analyse de données, restitution d’étape pour le choix des options adaptées ;
  • Phase 3: Elaboration, soumission des rapports, validation.

La séance s’est terminée sur une note positive après que le Directeur Général de IBT ait pris l’engagement de tenir dans le délai contractuel de six (6) mois d’une part et d’accompagner l’ONAB dans l’aboutissement du projet pour le bonheur de l’Office d’autre part.

Nos Partenaires

Statistiques visiteurs

267271
Aujourd'hui
Dans le mois
Depuis toujours
386
4709
267271

Abonnez vous à notre newsletters